Sécurité

Les bonnes pratiques pour lutter contre la cybercriminalité

Le 01 Mars 2021

Les bonnes pratiques pour lutter contre la cybercriminalité

Aujourd’hui, les attaques malveillantes liées à l’utilisation d’Internet sont de plus en plus fréquentes ; on parle de cybercriminalité. La plupart des cyberattaques ont pour but de voler, de détruire ou de rendre obsolète les données numériques d’une entreprise, d’une administration ou d’un individu. Le cybercrime représente un coût pharaonique pour l’économie mondiale puisque le coût médian des cyberattaques par entreprise est passé de 9 000€ en 2019 à 52 100€ en 2020 soit une évolution de 478 % en un an. (Source : Bayvet & Basset)

Du phishing en passant par la fuite de données et ce jusqu’au ransomwares, une multitude de cyberattaques existent et toutes les entreprises sont susceptibles d’y faire faire face un jour. De plus, à l’heure où les entreprises plébiscitent de plus en plus le télétravail, il est nécessaire d’adopter les bons gestes pour protéger vos données aussi bien personnelles que professionnelles.

 

LES BONNES PRATIQUES POUR SÉCURISER VOS DONNÉES

  • Éviter les réseaux Wi-Fi publics ou inconnus.

Ces types de réseaux étant très faciles d’accès et peu sécurisés, il est alors aisé pour les cybercriminels d’intercepter vos données. Privilégiez une connexion privée en 3G / 4G ou connectez-vous à un réseau privé virtuel (VPN) qui permet de faire le lien entre votre appareil et Internet de manière sécurisée.

  • Sécuriser votre réseau et faites vos mises à jour régulièrement.

Il est important d’utiliser des pare-feu bien configurés et des logiciels anti-virus robustes afin de repousser les attaques malveillantes et de bloquer les connexions inconnues. Dès lors que votre anti-virus vous demande des mises à jour, faites les pour éviter de rendre vos appareils vulnérables.

  • Sauvegarder quotidiennement vos fichiers.

Sauvegarder régulièrement vos données, vous protège en cas de panne, de vol de données ou de piratage informatique. N’attendez pas d’être victime d’une cyberattaque pour mettre en place un plan de sauvegarde qui vous permettra de restaurer les fichiers/données ayant été corrompu.

 

Dans ce sens, cybermalveillance.gouv.fr a édité une fiche récapitulative des bonnes pratiques à adopter pour la sécurité des usages pro-perso.

Dans un monde où l’informatique prend de plus en plus de place, il est important de veiller à la protection de vos données personnelles comme professionnelles. Actuellement, l’un des moyens les plus utilisés dans le monde est le mot de passe.

 

L’IMPORTANCE DE SÉCURISER VOS MOTS DE PASSE

Nous utilisons des mots de passe, quotidiennement, que ce soit pour se connecter à un appareil ou pour se rendre sur un espace personnel en ligne ; il est donc primordial d’accorder une attention particulière aux mots de passe que vous utilisez.  

 

Un mot de passe est considéré comme robuste dès lors qu’il contient des majuscules, des symboles, des chiffres et au minimum 12 caractères. Aussi, la CNIL recommande un changement périodique des différents mots de passe notamment pour les supports contenant beaucoup de données personnelles et professionnelles, afin d’assurer une meilleure sécurité de vos appareils.

Pour plus de sécurité, ne divulguez pas vos mots de passe à une tierce personne et ne les utiliser pas sur des appareils partagés tels qu’un ordinateur dans un cyber-café. Dès que vous avez le moindre soupçon de tentatives de fraude, ne tardez pas à changer vos mots de passe !

Dans ce sens, FICHORGA a désactivé l’option de « non-expiration du mot de passe » que beaucoup utilisent jusqu’ici afin d’augmenter la sécurité de vos données. Nous souhaitons prévenir tous les risques pour vous permettre de travailler le plus sereinement possible. En plus de vous proposer un anti-virus (Panda), nous augmentons nos exigences en termes de sécurité pour éviter tous problèmes.

 

Vous avez, désormais, toutes les clés en main pour protéger comme il se doit l’ensemble de vos données. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour adopter ces bonnes pratiques !

Articles qui peuvent également vous intéresser :
L’IA dans le notariat, ça donne quoi ?
Technologie  

L’IA dans le notariat, ça donne quoi ?

Le Le 25 Mai 2021

État de l’art de l’IA Tout d’abord, il convient de faire un rapide rappel sur le concept d’intelligence artificielle. Cette technologie, aussi connue sous l’acronyme IA, a pour but de...

Lire la suite
Le notariat dans l'air du numérique : vers le zéro papier.
Organisation  

Le notariat dans l'air du numérique : vers le zéro papier.

Le Le 27 Avril 2021

C’est en 2008 avec la mise en place de l’AAE ou Acte Authentique Électronique que la dématérialisation du notariat a été enclenchée. Ces dernières années, ce phénomène ne cesse de...

Lire la suite
Le recours au détective privé dans les litiges immobiliers
Juridique  

Le recours au détective privé dans les litiges immobiliers

Le Le 30 Mars 2021

Malgré une stabilité du nombre de litiges immobiliers au cours de ces dernières années, les rapports entre propriétaires et locataires sont néanmoins en tension croissante. En effet, selon une étude réalisée...

Lire la suite